couvPOL
"Hausse de 6,7 % du nombre de salariées épilées chez Fiat Telecom Polski"


Voici le titre de l'un des "chapitres" du "livre" de Jean-Charles Massera, "United Emmerdements of New Order", qui, à la faveur d'un déménagement, a resurgi d'un carton, s'offrant à mes yeux tout d'abord dubitatifs, puis étonnés, pour finir carrément hilares.

L'une de ces "brêves" m'a plus particulièrement émue jusqu'aux larmes-de-rire, la fameuse "Hausse de 6,7 % du nombre de salariées épilées chez Fiat Telecom Polski" que je ne résiste pas à vous livrer ci-après...c'est long, mais qu'est-ce que c'est bon !

United Emmerdements of New Order,
précédé de "United Problems of Coût de la Main d'Oeuvre"
de Jean-Charles Massera, Editions POL 2002


Petit rappel de de-quoi-çà-parles-ce-bouquin-quand-même :

"United emmerdements of New Order : une sorte de vingt heures surréaliste où défilent reportages absurdes et enchaînements pseudo-journalistiques en novlangue (de bois), une charge satirique et comique contre un système fier de son irréprochable logique et de ses petits paravents droits-de-l'hommistes, un gigantesque parasitage par entrisme de la chape de plomb formelle et procédurale derrière laquelle s'abrite et se voile la néo-barbarie charriée à grands flots par la post-histoire. Dans le New Order de Massera, les français de Savoie fuient par milliers vers la Suisse où le gouvernement, un peu embarrassé, gère l'afflux au mieux en organisant des camps de réfugiés provisoires à la frontière ; le monde civilisé s'offusque de ce que des petits voyous basanés passent leurs journées à jeter des pierres sur les forces de l'ordre au lieu d'aller à l'école ; on codifie par le menu les procédures d'expulsion dans de fabuleux textes législatifs où l'Etat, dit de droit, trouvera une bonne fois pour toutes une parade juridique pour chaque critique ; on confronte les droits imprescriptibles de l'individu à l'épineux problème de la construction d'un mur de soutènement à la Luy (en Suisse) "pour améliorer la sécurité des piétons au carrefour" ; on sympathise colonialement avec des peuplades arriérées et l'on se prend d'amitié pour "les ressortissants appréhendés à la hache ou jetés à terre".

Tout cela pourrait sentir son pensum anti-World Company et tourner, humour mis à part, à la pesante briquette moraliste d'inspiration gauche de gauche ; l'étrange obstination avec laquelle l'auteur détourne les tics et codes du langage juridique, administratif ou économique, puis détourne son propre détournement, n'est cependant pas sans provoquer une surprenante impression de vertige, renforcée par l'usage (l'abus) des répétitions et de refrains libéraux transformés en quasi-litanie. Libre à qui le souhaite de ne suivre Massera que pour la causticité de son regard sur "la petitesse et la mesquinerie des aspirations occidentales" (...) On n'est cependant pas complètement infondé à préférer voir dans United emmerdements une stupéfiante manière de transformer des copeaux de matière brute prélevée au jour le jour sur les autoroutes de l'information en fragments dérisoires et burlesques d'un objet littéraire comique parce qu'excessif, moins politique qu'irrésistiblement poétique."

Une critique pertinente de Bernard Quiriny, Chronicart


gif_extrait


Hausse de 6,7 % du nombre de salariées épilées chez Fiat Telecom Polski


J'ai vingt-neuf ans et l'effondrement du bloc de l'Union soviétique quatorze. Historiquement, mon pays s'est toujours présenté comme l'un des pays d'Europe de l'Est les plus libéraux. L'effondrement de l'Union soviétique a permis à de nombreuses grandes entre­prises de l'Ouest de s'implanter dans notre pays. Moi, je travaille avec Fiat Telecom Polski (Danuta, 23 ans. Katowice).

Ayant en mémoire les douloureuses épreuves essuyées à l'époque où les libertés et les droits fondamentaux de l'homme étaient violés dans notre Patrie,
Soucieux de l'existence et de l'avenir de notre Patrie, avant en 1989 recouvré la faculté de décider en toute souveraineté et pleine démocratie de la destinée et de l'implantation de six nouvelles agences d'un opérateur italien en 2001,
Nous, la nation polonaise - tous les citoyens de la République, autant ceux qui croient en Dieu, source de la vérité, de la justice, de la bonté et de la beauté, que ceux qui ne partagent pas cette foi et qui puisent ces valeurs universelles dans d'autres sources, égaux en droits et en devoirs envers la Pologne qui est notre bien commun,
Reconnaissants à nos ancêtres de leur travail et de leur lutte payée d'immenses sacrifices pour que la Pologne, désormais à court d'argent pour honorer un remboursement de sa dette extérieure, fasse pression sur Fiat Telecom pour obtenir au plus vite le règlement de 4,6 milliards d'euros pour l'acquisition de 35 % de l'opérateur public PTSA,
Conscients enfin de l'état de notre réseau téléphonique, environ 11000 des 27 500 employés des 160 agences que compte l'opérateur italien devront quitter l'entreprise d'ici 2004.

Généralement ouvert face à un interlocuteur étranger, le Polonais attend néanmoins une prise en considération des intérêts de la partie polonaise : une fois rassuré sur ce point, il sera très coopératif.

Devant les clients venant chercher des renseignements, autant ceux qui croient en Dieu que ceux qui ne partagent pas cette foi et qui puisent ces valeurs universelles dans d'autres sources, j'aurai des chaussures à talons et un petit ensemble rouge fourni par Fiat Telecom faisant valoir mes formes généreuses, ma grosse poitrine et mes fesses rebondies.

Les Polonais apprécient d'obtenir des explications précises et répétées sur un projet, les objectifs et leur position dans l'entreprise.

Devant les clients venant chercher des renseignements, autant ceux qui croient en Dieu que ceux qui ne partagent pas cette foi et qui puisent ces valeurs universelles dans d'autres sources, vous porterez des chaussures à talons et un petit ensemble rouge fourni par Fiat Telecom faisant valoir vos formes généreuses, votre grosse poitrine et vos fesses rebondies.

Le contrat d'apprentissage des Polonais, généralement ouverts face à un interlocuteur étranger mais qui attendent néanmoins une prise en considération des intérêts de la partie polonaise, est celui par lequel un chef d'établissement industriel ou commercial, ayant en mémoire les douloureuses épreuves essuyées à l'époque où les libertés et les droits fondamentaux de l'homme étaient violés dans notre Patrie et conscient de l'état de notre réseau téléphonique, s'oblige à donner ou à faire donner une formation professionnelle méthodique et complète à une autre personne qui s'oblige en retour à travailler pour lui devant les clients venant chercher des renseignements en petit ensemble rouge faisant valoir ses formes généreuses, sa grosse poitrine et ses fesses rebondies, le tout à des conditions et pendant un temps convenus.

L'apprentissage en petit ensemble rouge est une forme d'éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleuses larges de fesses et de poitrine ayant satisfait à l'obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique pour aller voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir.

L'apprentissage ayant pour but de donner à des jeunes travailleuses larges de fesses et de poitrine une formation générale, théorique et pratique pour aller voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir en petit ensemble rouge fait l'objet d'un contrat conclu entre une stagiaire large de fesses et de poitrine ou son représentant légal et un employeur qui bande comme un porc dès qu'la p'tite stagiaire débarque à l'étage.

L'apprentissage en petit ensemble rouge pour aller voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir associe une formation dans une ou plusieurs agences de l'opérateur, fondée sur l'exercice d'une ou plusieurs activités professionnelles devant des clients venant chercher des renseignements en petit ensemble rouge faisant valoir mes formes généreuses, ma grosse poitrine et mes fesses rebondies en relation directe avec la qualification objet du contrat et, sous réserve des dispositions de l'article L. 116-1-1, des enseignements dispensés pendant le temps de travail dans un centre de formation d'hôtesses d'accueil larges de fesses et de poitrine.

Dans le cadre du contrat d'apprentissage en petit ensemble rouge, la personne directement responsable de la formation de l'apprentie large de fesses et de poitrine et assumant la fonction de tuteur est dénommée maître d'apprentissage en petit ensemble rouge. Celle-ci doit être majeure et offrir toutes garanties de moralité.

Le maître d'apprentissage en petit ensemble rouge a pour mission de contribuer à l'acquisition par la stagiaire large de fesses et de poitrine dans le hall d'accueil des compétences correspondant à la qualification de ces petites putes qu'ont les seins qui pointent sous leur body d'salope quand elles vont voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir.

Toute entreprise peut engager une stagiaire large de fesses et de poitrine à l'accueil si l'employeur qui bande comme un porc dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge déclare prendre les mesures nécessaires à l'organisation de l'apprentissage en petit ensemble rouge et s'il garantit que l'équipement du hall d'accueil, les techniques utilisées, les conditions de travail, d'hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques ainsi que la moralité de ces petites putes qu'ont les seins qui pointent sous leur body d'salope quand elles vont voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir, qui sont responsables de la formation, sont de nature à permettre une formation satisfaisante.

La durée de présence de chaque femme large de fesses et de poitrine dans le petit ensemble rouge ne peut excéder quarante-cinq heures par semaine. L'emploi de personnel du sexe masculin devant des clients venant chercher des renseignements est interdit dans les petits ensembles rouges.

Les litiges collectifs intervenant entre ces petites putes qu'ont les seins qui pointent sous leur body d'salope quand elles vont voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir et les employeurs qui bandent comme des porcs dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge font l'objet de négociations, soit lorsque les conventions ou accords collectifs de travail en petit ensemble devant des clients venant chercher des renseignements applicables comportent des dispositions à cet effet, soit lorsque ces petites putes et ces gros porcs en prennent l'initiative.

Lorsqu'une agence de salopes larges de fesses et de poitrine met une salope large de fesses et de poitrine à la disposition d'un utilisateur qui bande comme un porc dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge, un contrat de mise à disposition précisant les caractéristiques de la prestation demandée à la salope doit être conclu par écrit entre le gros porc et l'agence de ces putes. Un exemplaire de ce contrat est délivré par l'agence à la salope avant toute acceptation de sa part de la mission qui lui est proposée.

La femme large de fesses et de poitrine candidate à un emploi d'salope n'est pas tenue, sous réserve des cas où elle demande le bénéfice des dispositions législatives et réglementaires concernant la protection de la femme enceinte, de révéler son état de grossesse.

Pendant une année à compter du jour de la naissance, les salopes allaitant leurs enfants disposent à cet effet d'une heure par jour durant les heures de travail. La salope peut toujours allaiter son enfant dans l'établissement. Les conditions auxquelles doit satisfaire le local où la mère qu'a les seins qui pointent sous son body d'salope sera admise à allaiter son enfant sont déterminées suivant l'importance et la nature des établissements, par décret en Conseil d'État.

Les chefs d'agence occupant plus de cent salopes de plus de quinze ans en petit ensemble rouge qui n'avaient pas révélé leur état de grossesse peuvent être mis en demeure d'installer dans leurs établissements ou à proximité des chambres d'allaitement.

Un décret en Conseil d'État pris après avis du conseil permanent d'hygiène sociale et de la commission d'hygiène commerciale détermine les mesures propres à assurer l'exécution de l'allaitement à proximité de l'accueil, et notamment les conditions d'installation d'hygiène et de surveillance des chambres d'allaitement affectées aux enfants nourris au sein de ces salopes.

Dans ce tableau idyllique de la jouissance paisible et de la libre disposition de ces salopes qui sortent leur sein pour allaiter leurs enfants, il y a un gros bémol : l'augmentation du nombre d'enfants qui demain et après-demain dormiront chez mamie parce que maman doit rencontrer des gens importants à Francfort. En théorie, les mamans qui doivent rencontrer des gens importants à Francfort ont les mêmes droits que les papas qui bandent comme des porcs dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge.

Dans les faits, l'emploi de papas qui bandent comme des porcs dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge est interdit dans ces petits ensembles. Des accords d'entreprise conclus dans le cadre d'une convention de branche ou d'un accord professionnel sur l'emploi national ou local de mamans qui doivent rencontrer des gens importants à Francfort peuvent prévoir la réalisation d'actions de formation de longue durée en vue de favoriser l'adaptation des papas qui bandent comme des porcs dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble
rouge aux femmes d'une quarantaine d'années, toujours habillées strictement, hautaines et méprisantes, notamment de ceux qui présentent des caractéristiques sociales les exposant plus particulièrement aux femmes toujours habillées strictement.

Silvio Baratelli, le vice-président de Fiat Telecom, a affirmé dans un communiqué lundi que « l'opérateur téléphonique Fiat Telecom a décidé d'accorder un congé de formation de longue durée en vue de favoriser l'adaptation des papas qui bandent comme des porcs dès qu'une p'tite stagiaire débarque à l'étage en petit ensemble rouge aux femmes d'une quarantaine d'années, toujours habillées strictement, hautaines et méprisantes, à chaque salarié de sexe masculin désirant travailler comme hôtesse d'accueil à compter du 1 er septembre prochain ».

Sur le terrain, on imagine mal des papas en petit ensemble rouge en train de vous demander si vous voulez bien vous asseoir en attendant. Il faut dire que la direction des ressources humaines ne cesse de souffler le chaud et le froid depuis l'annonce de l'instauration dudit congé de formation. Jeudi, la direction de Fiat Telecom Polski faisait passer une circulaire à l'ensemble du personnel d'accueil demandant à toutes les hôtesses de s'épiler.

Côté salopes, c'est le tollé général. « Maintenant, Fiat Telecom veut qu'on s'épile sous prétexte que, soi-disant, les poils sur les jambes, y a plus qu'chez nous qu'on voit ça! » raconte Danuta. « Aujourd'hui c'est les jambes, demain ça s’ra quoi ? L'état d'nos routes!! ??» s'emporte une cliente solidaire de ces salopes. Dit plus crûment, les petites putes qui roulent du cul pour aller voir s'il peut vous recevoir pour 2 000, 2 200 zlotys par mois en ont marre qu'on les prenne pour des potiches. « En cinq ans, cet indicateur s'est dégradé de 11 points », indique la Fédération de la téléphonie mobile et filaire (FTMF) dans son enquête réalisée sur un échantillon représentatif de 450 potiches.

Il s'agit évidemment d'un sondage, et donc du sentiment que ces petites potiches ont de leur situation. L'employeur ne doit pas prendre en considération l'état des routes du pays d'une personne pour refuser de l'embaucher, résilier son contrat de travail au cours d'une période d'essai ou, sous réserve des dispositions de l'article L. 122-25-1, prononcer une mutation d'emploi. Il lui est en conséquence interdit de rechercher ou de faire rechercher toutes informations concernant l'état des routes du pays de l'intéressée.

L'épilation demandée, sous quelque forme que ce soit, à la candidate à un emploi de potiche en petit ensemble rouge ou à une potiche ne peuvent avoir comme finalité que d'apprécier la capacité de la potiche à aller voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir ou ses aptitudes professionnelles. Ces épilations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec leurs formes généreuses, leur grosse poitrine et leurs fesses rebondies quand elles vont voir en roulant du cul s'il peut vous recevoir ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles.

Le travail à l'accueil non épilé - totalement ou partiellement dissimulé - est interdit ainsi que la publicité, par quelque moyen que ce soit, tendant à favoriser, en toute connaissance de cause, le travail en petit ensemble rouge faisant valoir ses formes généreuses, sa grosse poitrine et ses jambes poilues.

La salariée de Fiat Telecom Polski liée par contrat de travail dans le hall d'accueil à durée indéterminée et qui n'est pas épilée alors qu'elle compte deux ans d'ancienneté ininterrompue au service du même opérateur italien a droit, sauf en cas de faute grave, à une indemnité minimum de licenciement, dont le taux et les modalités de calcul en fonction de la rémunération brute dont elle bénéficiait antérieurement à la rupture du contrat de travail sont fixés par voie réglementaire.

Tout document comportant des obligations de s'épiler pour les salariées en petit ensemble rouge faisant valoir leurs formes généreuses, leurs grosses poitrines et leurs jambes poilues ou des dispositions dont la connaissance est nécessaire à celles-ci pour l'exécution de leur travail à l'accueil doit être rédigé en polonais. Il peut être accompagné de traductions en une ou plusieurs langues étrangères. Ces dispositions ne sont pas applicables aux documents reçus de l'étranger ou destinés à des étrangers.

En 2002, les trois principaux opérateurs polonais ont enregistré une progression de 3,8 % du nombre de salariées épilées à l'accueil par rapport à 2001, contre « une hausse de 2,8 % pour l'ensemble du secteur de la téléphonie mobile et filaire », a précisé la présidente de la Fédération de la téléphonie mobile et filaire (FTMF), Agnieska Martinelli, lors d'une conférence de presse.

Le droit au revenu de remplacement s'éteint lorsque, sans motif légitime, la bénéficiaire de ce revenu refuse d'accepter un emploi faisant valoir ses formes généreuses, sa grosse poitrine et ses jambes poilues comportant des obligations de s'épiler.