defile
A
ujourd'hui a eu lieu à Pékin un défilé de mode intitulé  « Mode de Paris ». Selon les organisateurs, ce défilé  expose "la tendance de la mode mondiale et les parures les plus populaires en Europe".

Hum, se vêtir de façon convenable, du moins à Shanghai, relève parfois de l'exploit. Lorsque j'utilises le mot "convenable", j'aurais pu dire "élégante", "smart", enfin "normale" quoi au regard de nos critères français.

Shanghai, ou le règne de la dentelle, des couleurs layettes, des frous-frous et autres perlouzes, des dorures, des petites chainettes-qui-ne-servent-à-rien, des fringues Hello Kitty et Snoopy...c'est simple, lorsque je m'aventure dans un centre commercial à la recherche d'une hypothétique fringue, je vais directement au rayon "vieilles peaux", entendez par là "executive women", le seul rayon où tout ne soit pas rose bonbon, déchiré dans le bas et rafistolé avec des épingles à nourrice dorées, en dentelle, à ponpons...

Pour en revenir au défilé "Mode de Paris", la vision des chinois sur la mode française est un peu comme leur vision de la chanson française...entre Hélène Rollès (si si, personne ne s'en souvient en France mais c'était la blondasse qui jouait dans "Hèlène et les garçons" et qui est considérée comme une Grande Chanteuse Française ici) et Richard Clayderman...Juste trois photos prises lors du défilé, pour étayer mes propos :

defile1

On reconnaît aisément le symbole par excellence de la France : le berêt. Bon, passes encore. Là où çà se gâte,  c'est l'assemblage des deux caleçons...on notera tout de même un réel effort de coordination des couleurs, pull vert, escarpins vert...au final, un camaieu de bleu pétant-vert émeraude-jaune poussin du plus bel effet.

defile2

En Europe on le sait, il fait parfois très froid. C'est pourquoi il est de bon ton de porter un blouson fourré par-dessus un manteau...

defile3

Passons au "sportswear", un ensemble confortable tout en K-way (je ne commenterais pas la couleur), avec les lunettes assorties qui vont bien, soleil, neige, vent, à la mer ou la montagne, avalanche ou plongée, vous êtes bien protégée ! Le nec le plus ultra, le petit détail tendance qui fait la différence : la basket-sac à main