fullmoon


Demain, c'est la fête de la Lune.  Un petit article du Quotidien du Peuple qui-va-bien à ce sujet :

"Les gâteaux de lune se dotent des saveurs du networking

Les gâteaux de lune, une gourmandise traditionnelle offerte par les familles et amis durant le festival de la mi-automne, sont devenus un important ingrédient dans l'entretien des relations des d'affaires et de travail.

Avec la fête qui tombe demain, les espaces d'accueil de la plupart des buildings sont envahis de boites de gâteaux de lune.

La traditionnelle fête de lune est devenue une sorte de noël chinois, offrant une opportunité supplémentaire de donner et recevoir des présents.

"Nous envoyons des présents à nos clients lors de la fête de la mi-autonome plutôt que lors de la fête du printemps," a expliqué Elsa Wang, qui travaille pour une entreprise de relations publiques à Beijing.

La compagnie prépare ces cadeaux depuis plusieurs mois et les livre depuis un mois.

"Le prix du paquet de gâteaux de lune n'a pas d'importance ....Les gâteaux de lune sont le meilleur moyen de se dire : Restons en contact.", précise-t-elle.

Lin Jian, un pigiste de la version chinoise du site web du quotidien économique Financial Times, a écrit que la consommation de gâteaux de lune n'avait qu'une seule raison d'être – entretenir les relations.

"Le nombre de gâteaux de lune reçus mesure la valeur intangible de la personne," a écrit Lin dans sa rubrique. "Plus vous recevez de présents, plus vous êtes respectés."

Le marché a réagi à la demande croissante de cette fête en proposant des packages onéreux afin d'attirer les consommateurs de luxe. A Changchun, un vendeur cédaient une boite de gâteaux de lune pour 1 800 yuans (240 $US) avec un club de golf comme accompagnement complémentaire.

Environ 250 000 de tonnes de gâteaux de lune ont été produits l'année dernière pour un revenu excédant les 11 milliards de yuans (1,42 milliard $US)."
            

Source:     le Quotidien du Peuple en ligne, 24.09.07

                                 
La vraie question qui taraude tous les esprits en cette période de festivités : A qui refourger tous ces gâteaux de Lune ???!


On ne peux décemment pas les garder jusqu'à l'année prochaine pour les ré-offrir, quand à les manger...certains sont tous à fait bons, mais bien souvent, nonobstant le côté "étouffe-chrétien" de la chose, ils sont plutôt infâmes...pour ma part, le cauchemar réside dans ceux fourrés à l'oeuf, dont la datation (centaire, millénaire ?) n'est jamais certaine, mais dont la couleur et l'odeur ont raison de mes bonnes volontés d'adaptation à mon environnement.

Une nouveauté cependant cette année, je viens de découvrir les gateaux de Lune au gruyère ! why not...?

mooncake