16 juin 2006

Morticia ou une leçon de vie

C'est ainsi qu'on l'appelait, entre nous, en riant à moitié sous cape, comme les gamines que nous étions encore, avec une sorte de dédain qui ressemblait plus à une peur stupide : celle que l'on éprouve bien humainement face à quelqu'un que l'on ne peut appréhender, que l'on ne sait pas saisir, qui nous échappe. Cette peur-là engendre le pire : le mépris, le rejet, la persécution, la torture... Mais nous n'en étions pas là tout de même ...non, c'était une gentille stupidité.Ce matin, en fumant ma première cigarette, accroupie à la... [Lire la suite]
Posté par debridee à 08:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 juin 2006

La maison de rendez-vous

Le 18 août 1922, Edouard Manneret meurt à Hong-Kong dans des circonstances énigmatiques. Le fait qu'il ait été assassiné ne laisse pratiquement de doute à personne. Mais quels sont les mobiles du crime? Selon quel scénario s'est-il accompli? Quelle est l'identité réelle du meurtrier? Un narrateur obstiné essaie de reconstituer ce qui s'est passé ce soir-là à la Ville Bleue, maison de jeu, de spectacle et de prostitution. La personnalité de ce narrateur, malheureusement, semble poser aussi quelques problèmes...Dépravation des... [Lire la suite]
Posté par debridee à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2006

Le manucure

u Il n'est ni médecin ni chimiste, cet homme qui arpente la ville en blouse blanche, une mallette  en cuir à la main ; il est manucure.Ses clients sont très satisfaits  de ses services, il est indéniablement le meilleur. Car de sa passion il a fait un métier, de son obsession un art de vivre.Philippos Dostal  évolue dans un univers d'effleurements et d'émotions tactiles.   Il a appris le braille pour lire du bout des doigts, il collectionne et... [Lire la suite]
06 juin 2006

Tel le Phénix...

Quel beau jour pour renaître, trois fois six font six cent soixante six, je n'ai jamais sû compter, je n'aime pas beaucoup cela, faire ses comptes, rendre des comptes, compter les points... Point de calculs en ces lieux, juste du temps qui passe, laissant parfois des traces.
Posté par debridee à 06:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,