17 juillet 2006

Souriez jaune

A quelques mètres derrière elle, debout contre le chambranle d’une embrasure de porte, telle une domestique bien stylée, se tient prête à répondre au premier appel, corps rigide et visage de cire figé dans cette espèce de sourire impassible propre à l’Extrême-Orient, qui en réalité, n’est pas un sourire, une des jeunes eurasiennes qui regarde sans ciller vers sa maîtresse. Elle est, selon son habitude, attentive et absente, toute en sombre pensées peut-être derrière ses yeux droits et francs, présente au moindre signe, efficace,... [Lire la suite]